Yamoussoukro, les caïmans s’expriment sur la décision du district de les abattre

Des  rumeurs de mesures préventives à l’égard des caïmans de Yamoussoukro prennaient de plus en plus d’ampleur suite aux évènements dramatiques qui les ont rendu tristement célèbres. Pour en savoir plus, Caric-actu a dépêché sur le terrain la bloggeuse Fleure N’DOUA, pour avoir le point de vue de Caïmans. Après tout, jusque là, personne ne leur avait demandé leur version des faits… Interview X’clusiv !

 

-        Bonjour Mr le caïman ! comment allez-vous ?

-        A ton avis, comment je dois aller quand on parle de nous tuer ! et puis mon nom c’est CAIMAN 1er, chef de la tribu.

-        Ah excusez-moi. Mais je n’étais pas au courant de cette nouvelle-là, parlant de votre mort prochaine !

-        Ah  voilà maintenant tu es informé, les gens veulent se débarrasser de nous à cause d’un petit incident survenu avec le vieux Dicko.

-        Pourtant il y a eu deux autres décès ?

-        Mais les deux derniers cas étaient de la légitime défense : nous étions attaqués par une faim terrible alors comment combattre cette faim pour rester en vie ? Toi-même tu vois que là, on était obligés !

-        Au final, vous avez tué  non plutôt blessé accidentellement et mortellement  trois personnes, on fait comment ?

-        Vous pouvez nous punir, c’est mieux ! par exemple : vous pouvez nous priver de nourriture pendant une semaine,  nous…

Un autre caïman sort alors la tête de l’eau :

-        Hé Caiman 1er, quand tu prends tes décisions là, faut nous consulter dèh ! Tu as oublié qu’on doit faire ton anniversaire de mariage ? On va trouver la nourriture où si tu parles de punition ? Faut pas m’énerver dèh hmmmm.

 

A cette phrase je comprends toute la complexité de la situation et je préfère m’eclipser avant qu’il ne se rappelle qu’il est midi.

 

 

About Polman

Comments are closed.

Scroll To Top