EPISODE 02: J’AI REÇU MA FACTURE D’ÉLECTRICITÉ

  Je partais régler un malentendu sur ma facture d’électricité à la CIE, lorsque j’ai eu le malheur de dépasser le rang pour demander un renseignement. Déjà agacés par l’attente, des musclés voulaient me faire la peau. Je me suis mise en mode « cabris mort n’a plus peur de couteau »…

Les yeux fermés, les mains sur les oreilles, je me suis imaginée aplatie comme une crêpe. J’attendais le coup de massue, et puis… J’ai juste entendu le vigile fermer la porte derrière moi en criant « Oooh c’est bon, c’est bon ! Retournez dans le rang là bas ! »

-       « Ma fille, faut te tranquilliser. On est habitué à ça ooh ! », m’a lancé l’assistante.

Mon cœur s’était coupé pour rien.

En bonne ivoirienne, je voulais m’affairer en regardant par la fenêtre du bureau de la Directrice commerciale tandis qu’elle allait régler mon problème. Là, j’interceptais une drôle de conversation :

-       Mon frère, pardon, faut gérer ça pour moi !? Depuis matin 7h30 je suis là, mais les guichets n’ont ouverts qu’à 08h. Deux guichets sur quatre seulement. Regarde là là, il y a au moins deux cent personnes dans le rang. On fait comment ?

-       Tchè, mon ami ! Je gère pas tout ça là ! Tu dis tu veux que je gère ta facture non ? Faut bien parler !

« Faut bien parler » ça veut dire « parlons business ». 

 

Hummm ! Affaire de CIE ! Payer sa facture d’électricité est tellement compliqué à effectuer que les gens sont rentrés dans « les systèmes ».

Ils sont de plusieurs types :

  • Les « intermédiaires », autrement dit des supposés agents de la CIE qui ont trouvé là un moyen d’arrondir leur fin de mois avec de petits « gombos ». Ils ont soi-disant le bras assez long pour toucher les responsables ou faire accélérer le processus du paiement à la caisse. 

-       « Mon frère, pardon, faut faire tu vas régler mon problème, je vais quitter ici ! dit l’homme en glissant un billet dans la main de l’intermédiaire.

Palpant le billet, sans même le regarder, l’intermédiaire renchérit « Faut mettre crika* dessus. »

-       Hééé ! s’écria-t-il dans un soupir.

-       Mon frère, si tu veux que je fasse vite, faut donner ; la caissière là, je dois donner pour elle !

Il va faire comment ? Il est 15h, le soleil tape sur son crâne chauve , il y a encore une centaine de personnes devant lui, les bureaux ferment à 16h…

Ah, il a mit dessus !

  • Les « infiltrés ». Tout Petit est ce qu’on appelle un infiltré. Très tôt le matin, il pointe à ses bureaux : les trottoirs de l’agence de la CIE du coin. Il se fait passer pour un agent auprès d’incrédules. Tous les deux mois, Ismo lui confie le règlement de la facture de son papa. Sans demander de reçu, en totale confiance, Ismo donne quelques billets à Tout Petit pour se débarrasse de cette corvée. Un matin, un agent de la CIE remet au papa de Ismo un reliquat de 200 000F CFA d’impayés. Ismo a gouté à la chicotte du vieux sur ses mollets. Tout Petit est rentré en brousse*.

Malgré de nombreuses histoires de ce type, « les infiltrés » continuent de sévir.

  • Les « créeurs d’émotions ». (C’est pas les créateurs hein, mais les créeurs!) Canne à la main, difficulté à se déplacer, mine qui fait pitié, le vieillard brille en tant que comédien dans le décor du site de la CIE. Sa condition le fait passer du dernier au premier rang en moins d’une minute. Ceux qui « voient clair » en ont fait un petit business aux retombées financières non négligeables. En deux temps, trois mouvements, il a réglé la dizaine de facture de sa cour commune. A chacun son djôci ooh!
  • Les FRCI

Le last du last*, ce sont les FRCI. Eux, ils ont tapis rouge. Matin oooh, après-midi oohhh, à peine arrivés, ils sont les premiers servis. Même le soir, on peut rouvrir le guichet pour eux !

 

Bon, tout ça là, c’est pas moi qui ait dit hein ! On m’a dit !

 

Légende :

* Crika : un billet de 1000 francs CFA.

* Rentrer en brousse : disparaître, se volatiliser.

* Le last : le summum.

 

Retrouvez le premier épisode ici.

Yoyo Lajolie

www.lesaventuresdeyoyo.blogspot.com


About Yoyo

Comments are closed.

Scroll To Top